gravit-designer

Test de Gravit Designer – outil gratuit de design vectoriel

Gravit Designer

Gravit a déjà connu un beau succès avec sa version navigateur qui ne nécessite aucune installation. Cette version permet de travailler en ligne et même en collaboration sur une illustration ou un design d’UI ou que sais-je d’autre à base d’éléments vectoriels.
Aujourd’hui, l’outil est enfin disponible off-line, avec installation Win, Mac et Linux. Cette version permet d’emporter Gravit partout sans se soucier de la connexion.
C’est donc avec cette version off-line que j’ai pu découvrir la simplicité d’utilisation et toutes les possibilités de cet « outil ». Permettez-moi donc de vous en donner mon humble avis.

A noter que Gravit Designer est un véritable couteau suisse. Ce logiciel permet de faire du webdesign, des icônes, des présentations, des illustrations, du print et même du prototypage et des animations. Ici, c’est la fonctionnalité « illustration » qui nous intéresse.

Test de Gravit - Illustration vectorielleAperçu de l’interface de Gravit

Loin de moi l’idée de vous en faire un test complet, voir exhaustif. Je n’en ai pas le courage. Mais voici l’avis que je m’en suis fait :

Sur la partie illustration, disons qu’il possède l’essentiel et c’est tout ce qu’on lui demande :
– les essentiels des formats d’export (PNG, JPG, SVG, SVGZ, PDF)
– la gestion du SVG
– la possibilité d’importer des fonts (un catalogue déjà bien fourni)
– une grille customisable (taille, magnétisme, etc.)
– les fonctionnalités grouper, union, différence, intersection, soustraction, split.
– un outil Knife très pratique pour couper les formes à la volé.
– possibilité de simplifier un path, de joindre des path, etc.
– j’en passe et des meilleurs.
Tout cela allié à une grande facilité d’utilisation.

Interface de Gravit Designer

Bien sur, rien n’est parfait et je dois dire que j’ai quand même vécu pas mal de ralentissements pendant l’utilisation, essentiellement dus au grand nombre de calques utilisés. J’ai aussi été confronté à l’impossibilité d’ouvrir des SVG pourtant créés par le logiciel lui-même…

Mis à part ces quelques désagréments, je ne peux que vous encourager à le tester et à me dire ce que vous en pensez.

Voici un exemple d’illustration que j’ai pu réaliser très rapidement avec Gravit :
Test du logiciel Gravit - illustation vectorielle

La version « browser-only » est toujours disponible ici : gravit.io.
La version téléchargeable est disponible ici : designer.io

3 Réponses

Ajoutez un commentaire

Votre adresse sera jamais publiée. * Champs obligatoires