Syl Johnson

Syl JohnsonCe dimanche la médiathèque prés de chez moi bradait ses surplus et ses vieilleries et qu’elle ne fut pas ma joie de tomber sur un double album de Syl Johnson à 2 euros : Dresses Too Short et Is It Because i’m Black. Les connaisseurs apprécieront.

D’accord, des connaisseurs de Syl Johnson en France il n’y en a pas.

C’est juste parmi ce qu’il se faisait de mieux en matière de Soul bien groovy au début des années 70. Syl Johnson, c’est en quelque sorte un pont entre le blues et le funk. Mais je ne m’étalerai pas sur sa vie, tout est sur le web, voici d’ailleurs une biographie intéressante : jdsallaberry.free.fr/soulmen/soulpage/sjohnson.htm

A noter que c’est le monde du rap qui remettra le projecteur sur sa musique par l’intermédiaire de nombreux samples. Le morceau « Different Strokes » samplé par RZA pour « Shame on a nigga » du Wu tang Clan sur l’album Enter the Wu tang (1993) par exemple.

Petite conseil : la reprise du morceau de Al Green : « Take to the River ».

Vous aimerez aussi :

Écrit par : pour Lafabriquerie.fr

2 commentaires

  1. La Fabriquerie
    1 juillet 2009

    Bonjour Margarine.

    Pour répondre à ta question, je dirais : le web n’est pas encore prêt pour ca 😀

    Cordialement,

    MB.

  2. Margarine Tatcher
    30 juin 2009

    A quand un article sur les Svinkels avec leur celebre titre « j’péte quand j’crache » ou « du PQ pour mon trou trou »???? Je trouve que cela donnerai de bonnes vibes à la fabriquerie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *