Goya à la Pinacothèque de Paris

Du 11 octobre 2013 au 16 mars 2014, la Pinacothèque de Paris accueille l’exposition Goya et la Modernité. Cette exposition retrace la carrière assez atypique du célèbre peintre Francisco de Goya.
Tantôt peintre officiel de la cours des rois d’Espagne, portraitiste du tout Madrid, tantôt graveur d’œuvres très personnelles aux thèmes assez surprenants, comme la prostitution, l’anticléricalisme ou encore les horreurs de la guerre.
L’exposition s’affranchit donc de toute chronologie pour faire la part belle aux différents thèmes de l’œuvre de l’artiste espagnol : les portraits officiels, les folies (gravures), les caprices (gravures), l’éducation (gravures), la guerre (gravures), etc.
Les gravures sur les exactions de la guerre d’Indépendance contre l’armée de Napoléon sont le point d’orgue de cette exposition. Dans cette série intitulée « Les Désastres de la Guerre » on retrouve certaines des gravures les plus célèbres de Goya. Les horreurs de la guerre y sont restituées dans les moindres détails. Ces gravures accompagnées de leurs sous titres expriment tout le dégout de l’artiste pour le caractère inhumain de la guerre (viols, massacres, mutilations,…). Rien n’est assez fort pour dénoncer l’horreur de la guerre.
A noter que l’exposition se termine sur de grands portraits très peu flatteurs de la famille royale, comme pour détendre un peu atmosphère et finir sur une note plus légère.

http://www.pinacotheque.com/index.php?id=897

Vous aimerez aussi :

Écrit par : pour Lafabriquerie.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *